Dossier

Thérapies ciblées et diabète

Mis en ligne le

Mis à jour le 22/09/2017

Auteurs : B. Vergès

  • Les inhibiteurs de mTOR ont pris une place importante en cancérologie. Ils sont à l'origine d'hyper­glycémies parfois sévères, dont l'incidence varie de 13 à 50 %.
  • Ces diabètes induits par les inhibiteurs de mTOR apparaissent liés à une résistance à l'insuline et à une réduction de l'insulino-sécrétion.
  • Le risque élevé de diabète sous inhibiteurs de mTOR nécessite une surveillance étroite de la glycémie au cours du traitement.
  • Les inhibiteurs de la tyrosine kinase peuvent être à l'origine d'hyperglycémies ou d'hypoglycémies.
Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Bruno VERGÈS

Médecin
Endocrinologie et métabolismes
CHU, Dijon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Endocrinologie,
Oncologie générale,
Pharmacologie
thématique(s)
Diabète,
Pharmacovigilance
Mots-clés