Mise au point

Traitement de la fissure anale chronique par injection de toxine botulique

Mis en ligne le 01/03/2001

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 71,83 Ko)
Résumé. La fissure anale chronique est une pathologie fréquente et douloureuse en partie liée à une hypertonie du sphincter anal interne. La toxine botulique, en injection sous-cutanée, pourrait induire un relâchement du sphincter susceptible de permettre la guérison. Deux études monocentriques, conduites par la même équipe et publiées à dix-huit mois d’intervalle dans le New England Journal of Medicine, visaient à en évaluer l’efficacité dans cette indication. Le premier essai, contrôlé contre placebo, randomisé et en double aveugle, a inclus 30 patients. Le taux de cicatrisation de la fissure à deux mois, égal à 13 % sous placebo, a été augmenté à 73 % sous toxine botulique (p = 0,003). Le deuxième essai, contrôlé contre trinitrate de glycéryle (traitement de référence), randomisé mais non aveugle, a inclus 50 patients. Le taux de cicatrisation de la fissure à deux mois, égal à 60 % sous trinitrate de glycéryle, a été augmenté à 96 % sous toxine botulique (p = 0,005). Cet article présente la méthodologie et les principaux résultats des deux études pour ensuite en discuter la portée. Mots-clés : Fissure anale chronique - Toxine botulique - Dérivés nitrés - Essai thérapeutique randomisé.
centre(s) d’intérêt
Pharmacologie