L’histoire naturelle des formes légères de FPI en faveur d’un traitement précoce