Dossier

L'hypersomnie idiopathique

Mis en ligne le 31/12/2018

Auteurs : P. Dodet, S. Leu-Semenescu, I. Arnulf

  • L'hypersomnie idiopathique est une maladie neurologique rare des personnes jeunes, à prédominance féminine.
  • Elle comporte une somnolence ou une hypovigilance diurnes malgré un temps de sommeil normal, voire augmenté, et souvent des difficultés majeures pour se réveiller le matin ou après de longues siestes (ivresse de sommeil).
  • Le diagnostic nécessite d'éliminer les autres causes d'hypersomnolence (apnées, dette de sommeil, dépression, parasomnie, lésion cérébrale, hypersomnie postvirale, narcolepsie) et de mettre en évidence l'hypersomnolence (latence diurne < 8 mn au test itératif d'endormissement) ou l'excès de sommeil (plus de 11-12 h de sommeil sur 24 h en enregistrement standardisé).
  • Sa cause est inconnue ; l'imagerie fonctionnelle montre un hypofonctionnement préfrontal mésial en éveil.
  • Le traitement est similaire à celui de la narcolepsie.
Liens d'interêts

P. Dodet et S. Leu-Semenescu déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec ce sujet.

I. Arnulf déclare être coordonnatrice d’un essai clinique dans cette maladie pour Jazz Pharmaceuticals.

auteurs
Dr Pauline DODET

Médecin, Neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Smaranda LEU-SEMENESCU

Médecin, Neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Isabelle ARNULF

Médecin, Neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie,
Neurologie,
Psychiatrie
thématique(s)
Sommeil
Mots-clés