Onco-pneumologie

Maladie veineuse thromboembolique et cancer

Mis en ligne le 21/06/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 8,59 Mo)
Cinq à 20 % des patients suivis pour une néoplasie vont présenter une thrombose veineuse profonde (TVP) ou une embolie pulmonaire au cours de leur maladie. La survenue d'un tel épisode est donc un événement fréquent posant plusieurs problèmes, notamment celui de son traitement (quel anticoagulant ? pour quelle durée ?), celui de sa prévention et celui de sa valeur pronostique. Les connaissances, tant physiopathologiques que thérapeutiques, ont beaucoup progressé ces dernières années, permettant d'identifier des cancers et des situations thérapeutiques à haut risque de thrombose et de proposer des traitements limitant le risque de récidives, notamment en utilisant les héparines de bas poids moléculaire (HBPM). Enfin, l'effet spécifiquement antitumoral des HBPM est en cours d'évaluation.
auteurs
Dr Benjamin PLANQUETTE

Médecin, Pneumologie, Hôpital européen Georges-Pompidou, APHP-CUP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alexis FERRE

Médecin, Pneumologie, Hôpital européen Georges Pompidou, AP-HP, Université Paris Descartes, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Gisèle MOURIN

Médecin, Pneumologie, Hôpital européen Georges Pompidou, AP-HP, Université Paris Descartes, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Guy MEYER

Médecin, Pneumologie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie
Mots-clés