Mise au point

Mycobactéries non tuberculeuses à expression respiratoire

Mis en ligne le

Auteurs : C. Andréjak, D. Basille, V. Jounieaux

  • Les mycobactéries non tuberculeuses sont des pathogènes de l'environnement et non des pathogènes stricts de l'homme. Leur isolement n'est pas associé systématiquement à une infection pulmonaire.
  • Même lorsque le patient présente des critères d'infection pulmonaire à mycobactéries non tuberculeuses, le traitement n'est pas systématique. Il doit être envisagé selon le rapport bénéfices/risques.
  • Le principe de traitement consiste en général en une association d'au moins 3 antibiotiques : 1 molécule clé et au moins 2 antibiotiques compagnons pour limiter l'émergence de résistance. La durée du traitement est de 12 mois après négativation des prélèvements.
Liens d'interêts

C. Andréjak déclare avoir été investigateur coordonnateur d’une étude sur M. avium complex (laboratoire INSMED).

D. Basille et V. Jounieaux déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en rapport avec la thématique de cet article.

auteurs
Pr Claire ANDRÉJAK

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, CHU, Amiens, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Damien BASILLE

Médecin, Pneumologie, CHU d’Amiens Picardie, Amiens, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Vincent JOUNIEAUX

Médecin, Pneumologie, CHU d’Amiens Picardie, Amiens, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie,
Infectiologie
thématique(s)
Infections respiratoires,
Mycobactéries
Mots-clés