Congrès/Réunion

Pronostic de la fibrose pulmonaire idiopathique : de nouveaux marqueurs biologiques prometteurs

Mis en ligne le 18/08/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 106,17 Ko)
Les biomarqueurs spécifiques ont un intérêt pour mieux comprendre la pathogénie de la FPI et pour en améliorer le diagnostic. Ils pourraient également être d’une aide précieuse pour apprécier le pronostic de la maladie qui, très variable d’un individu à l’autre, reste difficile à prédire. Certains biomarqueurs pronostiques sont déjà connus dans la FPI, comme la métalloprotéinase (MMP)-7, dont les taux élevés sont associés à une diminution de la survie. MMP-7 contrôle la composition de la matrice extracellulaire et est surexprimée dans l’épithélium alvéolaire et bronchiolaire des patients atteints de FPI. Une nouvelle étude a confirmé la valeur de ce biomarqueur à partir de 3 cohortes indépendantes...
auteur
Dr Anne VISBECQ
Dr Anne VISBECQ

Industrie Pharmaceutique
Angers
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pneumologie
thématique(s)
Fibrose Pulmonaire Idiopathique
Mots-clés