Onco-pneumologie

La réhabilitation respiratoire et le cancer bronchopulmonaire

Mis en ligne le 17/12/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 149,50 Ko)
Le cancer bronchopulmonaire primitif est la première cause de mortalité due au cancer dans le monde. La réhabilitation respiratoire est une prise en charge globale du patient associant le réentraînement à l'effort et la reprise d'activités physiques, l'éducation thérapeutique et l'accompagnement psychosocial. Son efficacité est largement démontrée chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), mais également dans d'autres maladies respiratoires chroniques. Bien qu'elle soit souvent réalisée en pratique quotidienne, peu d'études en ont évalué les résultats chez les patients atteints d'un cancer bronchopulmonaire (et les conséquences pour leur entourage), qui ont pourtant de nombreuses raisons d'en bénéficier : choc, peur, anxiété, dépression à l'annonce de la maladie, pendant et après les traitements, fatigue et démotivation, BPCO et comorbidités associées, déconditionnement, problèmes nutritionnels, de sevrage tabagique, d'image et d'estime de soi, etc.
auteurs
Dr Jean-Marie GROSBOIS

Médecin, Pneumologie, CH Béthune, Lompret, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Frédéric BART

Médecin, Pneumologie, CH, Béthune, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Arnaud SCHERPEREEL

Médecin, Pneumologie, Hôpital Calmette, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Cécile OLIVIER

Médecin, Pneumologie, Hôpital Calmette, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique,
Pneumologie
Mots-clés