Dossier

Autisme et déficience intellectuelle : le point sur la question

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : L. Mottron, D. Gagnon

  • La déficience intellectuelle vraie est retrouvée dans une fraction seulement des tableaux autistiques. Elle se mesure par des tests non verbaux. Lorsqu'elle est présente, elle oriente vers des tableaux syndromiques, avec condition neurogénétique associée, qu'elle soit ou non identifiable.
  • La fausse déficience intellectuelle dans l'autisme se caractérise par des performances verbales effondrées, alors même que les compétences non verbales sont normales. Elle est caractéristique de l'autisme franc, sans condition neurogénétique associée. Elle se retrouve dans l'autisme prototypique. Elle tend à disparaître dans la majorité des cas à l'âge adulte, lorsque le langage s'améliore.
  • Il existe des proxy comportementaux pour estimer cliniquement l'intelligence quand on ne peut pas, ou pas encore, la tester. Un des plus fiables est l'âge de la marche, mais l'existence de pics d'habileté spécifiques en est un autre.
Liens d'interêts

L. Mottron déclare avoir des liens d’intérêts avec ASADIS.

D. Gagnon n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteur
Pr Laurent MOTTRON

Médecin
Neurologie
Centre de recherche du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, Québec
Canada
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Psychiatrie
Mots-clés