Actualité sciences

Lait maternel et acides gras poly-insaturés : rôle dans la régulation du comportement à l'adolescence mais aussi du microbiote intestinal ?

Mis en ligne le 22/06/2017

Auteurs : Coordonné par E. Bacon

Lire l'article complet (pdf / 982,49 Ko)

Le développement du système nerveux, caractérisé par des modifications rapides, structurales, neurochimiques et moléculaires dans la période prénatale et le début de l'existence postnatale, est particulièrement sensible aux facteurs de stress environnementaux tels que l'état de santé de la mère et les conditions socio- économiques. La nutrition, en particulier, joue un rôle fondamental dans la croissance et le développement du cerveau infantile. Les acides gras poly-insaturés, notamment les oméga 3, sont des composants essentiels pour le cerveau en développement. Le microbiote intestinal est lui aussi influencé par les acides gras poly- insaturés oméga 3. Certains auteurs ont suggéré que des perturbations du rapport entre les oméga 3 et les oméga 6, et un défi cit en oméga 3 in utero et lors des 2 premières années de la vie pourraient jouer un rôle dans les troubles mentaux spécifiques à l'adolescence, qui pourrait même persister à travers les générations. Ils prennent pour exemple la prévalence de dépressions, plus élevée en Europe du Nord que dans les régions méditerranéennes où la consommation de poissons riches en oméga 3 est plus importante.

Liens d'interêts

E. Bacon déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Élisabeth BACON
Dr Élisabeth BACON

Chercheur
Clinique psychiatrique, Strasbourg
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Psychiatrie
Mots-clés