Mise au point

AINS dans la spondyloarthrite : avantages et inconvénients

Mis en ligne le 17/06/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,05 Mo)
»» Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont le traitement de première intention dans la spondyloarthrite, et leur efficacité fait partie des critères diagnostiques.
»» Ils pourraient avoir une efficacité structurale en limitant l’apparition de syndesmophytes, mais des études prospectives sont nécessaires pour le déterminer.
»» L’utilisation des coxibs pour limiter le risque digestif doit tenir compte de l’augmentation du risque cardiovasculaire que certains d’entre eux induisent ; ils sont peut-être à privilégier pour de courtes durées. L’augmentation du risque cardiovasculaire serait moindre sous naproxène.
»» Une évaluation préthérapeutique du terrain et des comorbidités permet de limiter les risques.
auteurs
Pr Thierry SCHAEVERBEKE

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Pellegrin, CHRU, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Christophe RICHEZ

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Pellegrin, CHU, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
thématique(s)
Spondyloarthrite
Mots-clés