Mise au point

Les atteintes musculosquelettiques de la sclérodermie systémique : diagnostic précoce et prise en charge

Mis en ligne le 17/11/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 236,52 Ko)
  • L'association de polyarthralgies inflammatoires, de doigts boudinés et d'un phénomène de Raynaud évoque le diagnostic de sclérodermie systémique (ScS) et doit faire réaliser une capillaroscopie périunguéale et une recherche des anticorps spécifiques de la ScS.
  • Dans la forme diffuse de la maladie, l'atteinte peut débuter par des oedèmes douloureux des mains et des pieds prenant l'aspect d'une polyarthrite oedémateuse.
  • Les arthrites et les ténosynovites sont plus fréquentes dans la forme diffuse de ScS et constituent un facteur de sévérité de la maladie.
  • La prise en charge des atteintes musculosquelettiques de la ScS doit être précoce et associer un traitement médicamenteux et une rééducation.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en rapport avec cet article.

auteurs
Dr Emmanuel CHATELUS

Médecin, Rhumatologie, Centre national de référence pour les maladies auto-immunes et systémiques rares, CHU, Strasbourg, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jean SIBILIA

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Hautepierre, CHRU, Strasbourg, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
Mots-clés