Mise au point

Chirurgie de la rhizarthrose du pouce

Mis en ligne le 30/11/2020

Auteurs : M. Chammas, P.E. Chammas, L. Chiche

  • Le traitement chirurgical est à considérer en cas de résultat insuffisant du traitement médical.
  • Pour une rhizarthrose évoluée chez un(e) patient(e) d'âge mûr ou âgé(e) sans atteinte péritrapézienne, une trapézectomie ± ligamentoplastie ou une prothèse trapézo-métacarpienne peuvent être indiquées. Notre préférence va à la prothèse trapézo-métacarpienne en cas de subluxation importante trapézo-métacarpienne, voire de déformation en “Z”, si une arthrose du poignet est associée, en cas de souhait d'une convalescence courte.
  • Pour une rhizarthrose évoluée associée à une arthrose scapho-trapézo-trapézoïdienne symptomatique, une trapézectomie ± ligamentoplastie ou une prothèse trapézo-métacarpienne avec implant en pyrocarbone scapho-trapézo-trapézoïdien pourront être proposées.
  • Pour une rhizarthrose évoluée symptomatique chez une patiente de moins de 50 ans, une trapézectomie ± ligamentoplastie est possible.
Liens d'interêts

M. Chammas déclare avoir des liens d’intérêts avec le laboratoire Zimmer-Biomet.

P.E. Chammas et L. Chiche déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Michel CHAMMAS

Médecin
Chirurgie orthopédique et traumatologique
Hôpital Lapeyronie, CHU, Montpellier
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
Mots-clés