Cas clinique

Douleurs dans un contexte d'ostéodystrophie héréditaire d'Albright : à propos d'un cas traité par bisphosphonates

Mis en ligne le 27/03/2019

Auteurs : M. Chouk, M.A. Beaudoin, F. Verhoeven, S. Borot, C. Prati, D. Wendling

La pseudohypoparathyroïdie est une entité rare, plus connue des endocrinologues ou des pédiatres que des rhumatologues, car elle peut se manifester au plus jeune âge. Néanmoins, les patients peuvent être adressés au rhumatologue devant des anomalies du bilan phosphocalcique ou, exceptionnellement, des douleurs localisées, voire diffuses. Nous rapportons le cas d'un patient adulte dont le diagnostic de pseudopseudohypoparathyroïdie était posé préalablement à la consultation de rhumatologie.

Liens d'interêts

M. Chouk, M.A. Beaudoin, F. Verhoeven, S. Borot, C. Prati et D. Wendling déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Mickael CHOUK

Médecin, Rhumatologie, CHU Besançon, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Frank VERHOEVEN

Médecin, Rhumatologie, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Clément PRATI

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Jean Minjoz, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Daniel WENDLING

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Jean-Minjoz, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie,
Endocrinologie