Dossier

Fardeau de la lombalgie : aspects médicoéconomiques et handicap

Mis en ligne le 30/04/2020

Auteurs : A. Dupeyron, I. Tavares, M. Mazza, D. Ohouo, P. Araminthe, S. Schramm, V. Bonnemains

Le handicap lié à la lombalgie est en général faible en dehors des populations actives (40-55 ans) et vieillissantes. Les arrêts de plus de 6 mois ne représentent que 2 % du total des arrêts, mais 24 % des coûts. Le taux de recours au médecin spécialiste en France pour une lombalgie reste faible, probablement en raison de l'absence de détection des ­facteurs de chronicité en soins primaires. Les ­campagnes d'informations promues par la Caisse nationale de l'assurance maladie (CNAM) donnent des résultats encourageants.

Liens d'interêts

A. Dupeyron déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

I. Tavares, M. Mazza, D. Ohouo, P. Araminthe, S. Schramm, V. Bonnemains n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteur
Dr Arnaud DUPEYRON

Médecin
Médecine physique et réadaptation
CHU, Nîmes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Rhumatologie,
Médecine physique & réadaptation
thématique(s)
Lombalgie,
Rachis
Mots-clés