Mise au point

Infections et arthrites

Mis en ligne le 01/01/2000

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 64,92 Ko)
n Les travaux sur les bactéries arthritogènes s’orientent vers l’étude de la réponse immunitaire et des mécanismes de pathogénicité des organismes incriminés. n Les manifestations rhumatologiques de l’hépatite C sont fréquentes et polymorphes. n Le VHC est la première cause des cryoglobulinémies mixtes. n L’induction des phénomènes d’auto-immunité et des lymphoproliférations B par le VHC pourrait être directe (invasion des lymphocytes B par le virus) et indirecte (mimétisme moléculaire et induction d’une surexpression de bcl-2).
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie