Dossier

Point sur le traitement conservateur de la discopathie active : pourquoi immobiliser ? Pourquoi infiltrer ?

Mis en ligne le 30/04/2020

Auteurs : E. Coudeyre, C. Daste, M. Boisson, M.M. Lefèvre-Colau, F. Rannou, C. Nguyen

  • Les objectifs principaux du traitement de la discopathie active sont de réduire l'intensité des symptômes à la phase la plus active de la maladie et d'accélérer la transformation vers une discopathie non active.
  • La physiopathologie de l'activation discale est mixte, associant facteurs biomécaniques et biologiques.
  • L'immobilisation et les traitements biologiques intradiscaux sont 2 traitements ciblés.
Liens d'interêts

C. Nguyen déclare avoir des liens d’intérêts avec Thuasne.

C. Daste, M. Boisson, M.M. Lefèvre-Colau et F. Rannou, n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Marie-Martine LEFÈVRE-COLAU

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr François RANNOU

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Christelle NGUYEN

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie,
Médecine physique & réadaptation
thématique(s)
Lombalgie,
Rachis
Mots-clés