Dossier

Polyarthrite rhumatoïde : aspects cliniques et risque cardiovasculaire

Mis en ligne le 31/01/2020

Auteurs : C. Gaujoux-Viala

  • On peut utiliser une EVA activité patient ≤ 2/10 pour la définition de la rémission ACR EULAR booléenne.
  • Le risque thromboembolique est significativement augmenté dans la PR (+46 %).
  • Il faut être particulièrement attentif au risque thromboembolique chez le patient atteint de PR obèse, sous corticoïdes.
  • Le méthotrexate diminue significativement le risque cardiovasculaire, indépendamment de son effet sur l'activité de la PR.
Liens d'interêts

C. Gaujoux-Viala déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Amgen, BMS, Celgene, Gilead, Janssen, Lilly, Medac, MSD, Mylan, Nordic Pharma, Novartis, Pfizer, Roche, Chugai, Sandoz, Sanofi, UCB.

auteur
Pr Cécile GAUJOUX-VIALA
Pr Cécile GAUJOUX-VIALA

Médecin
Rhumatologie
Hôpital Carémeau, CHU, Nîmes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
thématique(s)
Polyarthrite rhumatoïde
Mots-clés