Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

La polyarthrite rhumatoïde est reliée à un risque accru de thromboembolies veineuses proportionnel à l'activité de la maladie

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : E. Azzi

Les études suggèrent que les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) ont un risque accru de thromboembolie veineuse (TEV). Mais les causes de ce risque majoré et sa variation éventuelle selon l'activité de la PR ne sont pas connues. Ces informations seraient importantes pour mieux comprendre la nature de l'augmentation globale du risque observée et pourraient constituer un moyen important de stratification des risques dans la pratique clinique et dans les essais cliniques.

Les auteurs ont étudié les patients adultes atteints de PR du registre suédois de la qualité de la rhumatologie (Swedish Rheumatology Quality Register, SRQR) ayant eu une consultation en rhumatologie entre janvier 2006 et décembre 2017 [1]. À chaque visite, ils ont collecté les informations concernant le DAS28-VS, ses composantes, le HAQ-DI et d'autres variables cliniques de la PR. Les patients étaient classés en fonction de l'activité de leur maladie selon le DAS28-VS : rémission (< 2,6), activité faible (2,7-3,2), activité modérée (3,3-5,0) et activité élevée (> 5,0). Puis les auteurs ont identifié les événements incidents de TEV dans les 365 jours suivant chaque visite. Ils ont exclu les visites de patients dont le TEV avait déjà été enregistré au cours de l'année précédente mais inclus les patients ayant un antécédent même ancien de TEV. Chaque patient était apparié à 5 individus de la population générale, stratifiés selon le sexe, l'âge et la zone de résidence. ( ... )

Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Emmanuel AZZI

Médecin
Rhumatologie
CHU, Montpellier
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Rhumatologie