Congrès/Réunion

Polyarthrite rhumatoïde : pathogénie et clinique (01/2014)

Mis en ligne le 09/02/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 758,01 Ko)
  • Le tabac et P. gingivalis ne sont pas à l’origine de la citrullination observée dans le poumon des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR).
  • Les molécules de costimulation CD28 et PD1 sont de nouvelles cibles thérapeutiques.
  • Les nouveaux marqueurs (protéine Eta 14-3-3 et anticorps carbamylés) peuvent prédire l’évolution vers une PR.
  • L’autoquestionnaire FLARE est un outil validé pour prédire la poussée.
  • De nouveaux vaccins anti-VZV et antipneumococcique sont efficaces.
  • L’excès de mortalité observé au cours de la PR tend à diminuer et l’écart avec la population générale se réduit.
  • Il y a un risque de dysplasie sévère et de cancer du col de l’utérus au cours de la PR et du lupus érythémateux disséminé.
  • La baisse de la fertilité observée chez les patientes atteintes de PR est associée à l’activité de la maladie, mais non aux traitements de fond. [...]
auteurs
Pr Bruno FAUTREL

Médecin, Rhumatologie, Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jacques MOREL

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie, CHRU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
thématique(s)
Polyarthrite rhumatoïde
Mots-clés