Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

Résumés de la littérature

Mis en ligne le 01/11/2001

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 97,32 Ko)
Le risque fracturaire mis à l’index Le but de ce travail était d’établir un score évaluant le risque fracturaire individuel chez les femmes ménopausées de plus de 65 ans, facile à utiliser en pratique courante. Pour ce faire, les auteurs ont repris les données de la cohorte SOF (Study of Osteoporotic Fracture), qui avait déjà établi un certain nombre de facteurs de risque de fracture de hanche. La plupart des scores ou des facteurs disponibles actuellement ne sont en effet pas utilisables facilement à la consultation (données des études EPIDOS, étude Rotterdam...). À partir des données de 7 782 femmes caucasiennes (âge moyen de 73,3 ans) suivies en moyenne 5 ans pour les fractures de hanche et 3,7 ans pour les fractures vertébrales (fractures authentifiées par des radiographies), les auteurs ont pu bâtir un index fracturaire (IF) (tableau I).
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie