Mise au point

Stratégies thérapeutiques dans le rhumatisme psoriasique

Mis en ligne le 19/09/2018

Mis à jour le 20/09/2018

Auteurs : E. Azzi, B. Combe

Le rhumatisme psoriasique est une maladie inflammatoire chronique hétérogène potentiellement grave qui s'associe à de multiples comorbidités. La prise en charge adéquate consiste en un diagnostic précoce de l'atteinte articulaire, une surveillance de l'activité de la maladie, un traitement jusqu'à la rémission ou l'obtention d'une faible activité de la maladie et une évaluation des comorbidités. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont efficaces sur l'atteinte axiale rachidienne et dans le traitement symptomatique des arthrites, dactylites et enthésites. Malgré une efficacité clinique et structurale controversée, le méthotrexate est utilisé en première ligne à une dose optimale en cas d'atteinte articulaire périphérique. Les DMARD synthétiques conventionnels ne sont pas efficaces dans le traitement des enthésites ou de l'atteinte axiale rachidienne. Les anti-TNF sont efficaces sur l'atteinte articulaire périphérique ou axiale, les dactylites et les enthésites. L'ustékinumab, le sécukinumab et l'ixékizumab constituent des alternatives thérapeutiques aux anti-TNF. Le tofacitinib vient d'être approuvé en Europe. L'aprémilast, inhibiteur oral des PDE4, a une efficacité modeste sur l'atteinte périphérique et cutanée.

Liens d'interêts

E. Azzi déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

B. Combe déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Janssen, Lilly, Merck, Pfizer, UCB.

auteurs
Dr Emmanuel AZZI

Médecin, Rhumatologie, CHU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Bernard COMBE

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie, CHRU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
Mots-clés