Mise au point

Syndrome du défilé cervico­thoracobrachial : diagnostic, propositions thérapeutiques et orientations futures

Mis en ligne le 31/05/2021

Auteurs : A. Bermon, S. Caël, F. Michel, D. Wendling

  • Le syndrome du défilé cervicothoracobrachial neurologique se manifeste par des paresthésies du membre supérieur associées à des douleurs (de la région cervicoscapulaire ou de la racine du membre supérieur) et à une fatigabilité ou une lourdeur du membre.
  • Les arguments en faveur de ce syndrome sont les antécédents de traumatisme du membre supérieur ou du rachis cervical, ou de traumatisme à haute cinétique ; la réalisation de gestes répétés, la présence d'une ­contracture ou d'un signe de Tinel en regard du scalène ou du petit pectoral et la positivité de plusieurs manœuvres dynamiques ou de la manœuvre de mise en tension du système nerveux périphérique. Une ­anomalie de la posture cervicale favorise également l'apparition de ce syndrome.
  • Le bilan de première intention inclut des radiographies du rachis cervical, une radiographie du thorax, un examen Doppler avec manœuvres dynamiques et un électromyogramme à la recherche, surtout, d'un ­autre diagnostic.
  • En l'absence de signe de gravité, le traitement de première intention est médical, avec une prise en charge en kinésithérapie.
Liens d'interêts

A. Bermon, S. Caël, F. Michel et D. Wendling déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l'article.

auteurs
Dr Antoine BERMON

Médecin, Rhumatologie, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Fabrice MICHEL

Médecin, Médecine physique et réadaptation, Hôpital Jean-Minjoz, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Daniel WENDLING

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Jean-Minjoz, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
Mots-clés