Vie professionnelle

Télémédecine et rhumatologie : tout est à faire

Mis en ligne le 17/11/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 81,49 Ko)

Pas un jour ne passe sans que les technologies de l'information et de la communication en santé ne fassent la une des journaux médicaux, économiques ou grand public. Point de salut en dehors des objets connectés, des systèmes d'informations de santé et, surtout, sans télémédecine (TLM). On privilégie pour l'instant les spécialités techniques (la radiologie, avec l'interprétation à distance ; la néphrologie, avec la dialyse à domicile) ou les spécialités à fort impact économique immédiat (diabétologie ou cardiologie, avec la télésurveillance, etc.), mais les enjeux sont tels que notre spécialité ne peut faire l'économie d'une réflexion sur des projets qui doivent, à terme, nous concerner. Il nous faut déjà mieux connaître cette nouvelle facette de notre profession pour être “coconstructeur”, voire initiateur de projets.

Liens d'interêts

L’auteur déclare avoir des liens d’intérêts avec Amgen, AbbVie, Biogen, Bristol-Myers Squibb, Meda, Nordic, Roche Chugai, Expanscience.

auteur
Dr Éric SENBEL
Dr Éric SENBEL

Médecin
Rhumatologie
Président du Syndicat national des médecins rhumatologues, Marseille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
Mots-clés