Mise au point

Aspects psychologiques de la douleur mammaire chez la patiente atteinte de cancer

Mis en ligne le 14/01/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 361,98 Ko)
Un numéro spécial consacré à la douleur mammaire se doit d'en considérer les aspects psychologiques, tant les composantes émotionnelles et cognitives de la douleur sont indissociables des composantes sensorielles. La perception douloureuse peut en effet être influencée par l'état émotionnel, mais aussi par les pensées et représentations associées à la douleur, ainsi que par un éventuel passé douloureux. À l'inverse, la douleur a également un retentissement potentiel sur l'état psychique, aux niveaux comportemental (troubles du sommeil, réduction de l'activité, baisse de l'appétit, du désir sexuel, etc.), cognitif (troubles de l'attention ou de la concentration) et affectif (certaines émotions négatives sont plus fréquemment associées à la douleur, telles que la frustration, la colère, la peur, l'épuisement, le sentiment de n'être pas aidé, la perte d'espoir, etc.).
auteurs
Dr Sarah DAUCHY

Médecin, Psychiatrie, Gustave-Roussy Cancer Campus, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Clementine LOPEZ

Médecin, Psychiatrie, Institut Gustave Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie sénologie,
Sénologie
Mots-clés