Dossier

Désescalade dans le curage axillaire

Mis en ligne le 30/09/2019

Auteurs : Y. Delpech, M. Dejode, Y. Fouche, E. Barranger

  • Les consensus internationaux recommandent l'abstention du curage axillaire chez les patientes présentant un cancer du sein cT1/T2N0 avec micro- ou macrométastases dans 1 ou 2 ganglions sentinelles (GS) et étant traitées par chirurgie conservatrice et radiothérapie.
  • Les pratiques chirurgicales évoluent dans le bon sens mais restent encore hétérogènes selon le type d'établissement et le volume d'activité.
  • Les tumeurs triple-négatives, l'âge jeune, la présence d'embole, l'atteinte de 2 GS plutôt qu'un seul sont des freins à la désescalade axillaire, sans qu'il y ait d'évidence pour soutenir cette précaution.
Liens d'interêts

Y. Delpech, M. Dejode, Y. Fouche et E. Barranger déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Yann DELPECH

Médecin, Gynécologie, Centre Antoine-Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Magali DEJODE

Médecin, Gynécologie, Centre Antoine-Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Emmanuel BARRANGER

Médecin, Gynécologie, Centre Antoine-Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Sénologie,
Oncologie sénologie
Mots-clés