Dossier

Les effets indésirables des anti-CDK4/6 et leur prise en charge dans le cancer du sein

Mis en ligne le 30/09/2021

Auteurs : F. Guermazi, L. Larrouquere, T. Bachelot

  • Les inhibiteurs de CDK4/6 font maintenant partie de l'arsenal thérapeutique du cancer du sein métastatique positif aux récepteurs hormonaux (RH) et n'exprimant pas HER2.
  • L'objectif de cette revue est de décrire leurs principaux effets indésirables ainsi que leur gestion.
  • L'effet indésirable le plus fréquent sous palbociclib et ribociclib est la neutropénie ; elle est cependant réversible à l'arrêt du traitement, et le risque de neutropénie fébrile est rare. Le ribociclib présente un risque de toxicité hépatobiliaire et d'allongement de l'intervalle QT, ce qui nécessite une surveillance supplémentaire. Les toxicités gastro-intestinales sont plus fréquentes avec l'abémaciclib.
Liens d'interêts

F. Guermazi, L. Larrouquere, T. Bachelot déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Fatma GUERMAZI

Médecin, Oncologie, Centre Léon-Bérard, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Thomas BACHELOT

Médecin, Oncologie, Centre Léon Bérard, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Sénologie,
Oncologie sénologie
Mots-clés