Dossier

Ganglion sentinelle et cancers du sein

Mis en ligne le 07/12/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,81 Mo)

La technique du ganglion sentinelle a permis de diminuer la morbidité liée à la chirurgie du cancer du sein sans modifier les courbes de survie.

Cet article passe en revue les différentes techniques disponibles pour l'identification du ganglion sentinelle et revient sur les indications et les non-indications de la technique.

Nous vous proposons une mise à jour sur la technique du ganglion sentinelle (GS) et ses indications en vous rappelant quelques notions anciennes et en intégrant les nouveautés. L'étude de référence sur le GS est le NSAPB B-32 : avec plus de 5 000 patientes incluses, elle montre la non-infériorité du GS par rapport au curage axillaire.

auteurs
Dr Éric ZERBIB

Médecin, Médecine nucléaire, CIMEN, Clinique du Val-d’Or, Saint-Cloud, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Claude NOS

Médecin, Chirurgie générale, Institut du sein, Hôpital européen Georges-Pompidou, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie sénologie,
Sénologie
thématique(s)
Ganglion sentinelle
Mots-clés