Dossier

Intérêt des thérapies ciblées

Mis en ligne le 16/01/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 142,50 Ko)
»» L'étude des thérapies ciblées connaît un véritable essor depuis quelques années.
»» Le trastuzumab en néo-adjuvant et en adjuvant permet une amélioration de la survie sans récidive et de la survie globale. La toxicité cardiaque est non négligeable, en particulier chez les patientes ayant été traitées par anthracyclines.
»» Les associations de thérapies anti-HER2 (lapatinib ou pertuzumab avec le trastuzumab) permettent une amélioration de la réponse complète histologique mais leurs résultats en termes de survie sont en attente. Le profil de toxicité est à prendre en compte, en particulier avec le lapatinib.
»» Le bévacizumab, thérapie antiangiogénique, permet une meilleure réponse histologique complète en néo-adjuvant, mais le sous-groupe des patientes en bénéficiant reste à définir.
auteurs
Dr Marc ESPIÉ

Médecin, Oncologie, Hôpital Saint Louis, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Florence COUSSY

Médecin, Oncologie, Hôpital René Huguenin, Saint-Cloud, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie sénologie,
Sénologie
thématique(s)
Traitement
Mots-clés