Gastroentérologie

Dompéridone et complications cardiologiques

Mis en ligne le 09/10/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 161,27 Ko)
La dompéridone est un antagoniste des récepteurs à la dopamine qui augmente la motricité et la vidange gastrique et diminue le reflux postprandial. Depuis les restrictions d’utilisation du cisapride, elle est devenue le prokinétique de première intention dans le traitement du RGO de l’enfant, bien qu’elle n’ait pas d’AMM dans cette indication. Sa tolérance clinique est bonne, même si quelques cas d’effets secondaires extrapyramidaux et d’hyperprolactinémie ont été rapportés. Cependant, des observations d’allongement de l’intervalle QT compliquées de tachycardie ventriculaire, de torsades de pointe et d’arrêt cardiaque ont été rapportées dans la littérature après usage de la dompéridone [2-7]. Est-il licite de continuer de prescrire en pédiatrie ce médicament susceptible d’induire des troubles du rythme graves ?
centre(s) d’intérêt
Pédiatrie
Mots-clés