Vu de Ville

Fièvre et otalgie en pédiatrie : pas toujours si banal !

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : M. Koskas, E. Eskander, N. Bosson, V. Koskas

Médecine et mathématique sont deux disciplines liées et capitales pour l'éducation et la santé de tous. Elles représentent deux domaines indissociables : on le constate quotidiennement de façon accrue et particulièrement en ces jours « covidés » (statistiques, imagerie, vaccinations, génétique, objets connectés …). La fièvre est l'un des premiers motifs de consultation chez l'enfant. Si elle est une grande source d'inquiétude pour les parents, elle ne l'est généralement pas pour les pédiatres. En effet, en dehors de certains signes de gravité ou de terrains plus à risque, la fièvre est le plus souvent le reflet d'infections virales banales ou d'infections bactériennes, fréquemment ORL, majoritairement guéries par une antibiothérapie ambulatoire. Ces infections ne nécessitent alors aucun bilan complémentaire. La douleur, autre motif de consultation et de stress familial, peut au contraire, par son intensité ou sa localisation inhabituelle, être un signe d'alerte pour les médecins. L'otalgie est bien connue et ne soulève pas d'inquiétude diagnostique, demandant seulement un contrôle antalgique et une confirmation clinique. Mais, si la solution mathématique de l'équation fièvre + otalgie est simple et unique (fièvre + otalgie = otite moyenne aiguë), la bonne réponse est parfois plus complexe !

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Marc KOSKAS

Médecin
Pédiatrie
Hôpital Armand-Trousseau, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pédiatrie