Étude

Grande prématurité : une étude sur le devenir cognitif à l'âge scolaire

Mis en ligne le 30/04/2020

Auteurs : Synthèse : M. Joras

Le suivi prospectif jusqu'à l'âge de douze ans d'une cohorte d'enfants nés à moins de trente-deux semaines d'aménorrhée et d'un groupe témoin d'enfants nés à terme confirme l'importance du suivi des grands prématurés au-delà de l'âge de deux ans, à quatre ans et surtout à six ans, pour repérer tous les déficits même mineurs et les prendre en charge ( ... )

Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Marine JORAS

Médecin
Pédiatrie
Cabinet privé, Puteaux
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pédiatrie