Au coin du Web

Prescription de lait de riz pour un enfant gardé en crèche

Mis en ligne le 01/11/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 432,78 Ko)
Dans la crèche dont notre consœur A. Chevé est le médecin, un enfant de deux ans, sevré depuis peu et alimenté avec du lait de vache entier, a quelques selles molles, qui, selon la mère, ont motivé la prescription de lait de riz par le médecin traitant. S’étant heurtée au refus des auxiliaires de la crèche de donner le lait de riz qu’elle avait apporté, la mère a fourni un certificat de son médecin ainsi rédigé : « Je soussigné Dr X certifie que l’enfant Y présente une immaturité digestive aux protéines du lait de vache ; en conséquence il est indispensable de ne lui proposer que des laits végétaux (amande, riz, etc.) jusqu’à l’âge de ses cinq ans ». Que faire face à une prescription médicale qui ne correspond éventuellement pas aux recommandations nutritionnelles ? Dois-je désavouer mon confrère ou laisser faire ? s’interroge A. Chevé.
centre(s) d’intérêt
Pédiatrie
Mots-clés