Au coin du Web

Purpura thrombopénique idiopathique et vaccinations

Mis en ligne le 01/11/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 264,80 Ko)
D. Sommerville expose le cas de l’un de ses patients, âgé de dix mois, qui, quinze jours après sa première injection de ROR, a présenté un purpura thrombopénique idiopathique (PTI), pour lequel il a reçu des immunoglobulines. Les conclusions du CHU où il a été hospitalisé sont : contre-indication formelle de tous les vaccins pendant un an ; contre-indication définitive du ROR. Ce confrère se demande si ces restrictions sont justifiées et s’il existe des recommandations « officielles » à ce sujet ?
centre(s) d’intérêt
Pédiatrie
Mots-clés