Point Psy

La question éthique dans l'option comportementaliste chez l'enfant

Mis en ligne le 01/09/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 158,82 Ko)
Mon tailleur est riche, mais votre jardin est plus grand que le mien.
Tout le monde connaît l’oeuvre théâtrale de Ionesco, La cantatrice chauve, Les chaises ou encore La leçon. On parle à son propos de « théâtre de l’absurde ». Il avouait que la méthode Assimil, avec ses phrases dénuées de sens, dont l’exergue reprend un exemple, avait été pour lui un modèle et une source d’inspiration.
Ce théâtre de l’absurde a ses racines dans l’après-guerre, moment où, après les millions de morts, les déportations, les massacres et les destructions massives et aveugles, plus rien n’avait de sens. Nous sommes heureusement loin de tout ça, mais l’absurde peut continuer à surgir dans nos sociétés modernes et civilisées. On en a un exemple lorsqu’un citoyen ordinaire subit une décision incompréhensible d’une administration qui s’obstine. Il n’a souvent pour seule issue que d’apparaître dans une émission de télévision, de saisir les journaux ou de manifester bruyamment dans la rue. Certaines situations sont plus subtiles, où nul ne peut dire où est la vérité et où chacun qualifie d’absurde la position de l’autre.
centre(s) d’intérêt
Pédiatrie
Mots-clés