Dossier

Tests diagnostiques du SARS-CoV-2 : où en sommes-nous ?
Ag, PCR : que fait-on ? Salive, nez, gorge : où prélève-t-on ?

Mis en ligne le 31/12/2021

Auteurs : R. Cohen

Depuis le début de la pandémie, les outils de diagnostic des infections à SARSCoV-2 se sont multipliés, de même que les sites de prélèvement : prélèvement nasopharyngé profond, prélèvement au cornet inférieur, autotest nasal antérieur, prélèvement salivaire. Décrire les performances de sensibilité et de spécificité de ces tests par rapport aux autres techniques durant toute la période où le diagnostic peut être posé n'a pas d'intérêt. En réalité, les tests disponibles, lorsqu'on se pose les bonnes questions et que les prélèvements sont effectués correctement au bon moment de la maladie, sont d'excellents outils diagnostiques, tout à fait comparables à ceux dont on dispose pour la majorité des maladies infectieuses communautaires. Cependant, il est fondamental de positionner correctement chaque test en fonction du stade de la maladie.

Liens d'interêts

R. Cohen déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Robert COHEN
Pr Robert COHEN

Médecin
Pédiatrie
CHI de Créteil, Créteil
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pédiatrie
thématique(s)
Covid-19