Psychiatrie en Catalogne - Le paradoxe de la “désinstitutionnalisation”

Mis en ligne le 01/02/2000

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 71,33 Ko)
La désinstitutionnalisation ayant déplacé le centre de gravitation de la psychiatrie de l’hôpital vers les centres de santé mentale du réseau public, une analyse de la demande s’impose. Cette demande renferme généralement un paradoxe : les patients les moins demandeurs de soins sont, en général, ceux qui en ont le plus besoin.
centre(s) d’intérêt
Médecine générale