Dossier

Éducation thérapeutique : un nouveau rapport…

Mis en ligne le 06/03/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 165,56 Ko)
C’est d’abord à l’hôpital, en diabétologie ou pneumologie, que l’éducation thérapeutique est apparue. Elle s’est aussi développée dans les soins de 1er recours, notamment grâce aux réseaux de santé, aux maisons du diabète ou aux programmes de certains organismes financeurs (Assurance maladie, Mutualité sociale agricole, etc.). Néanmoins, 70 % des programmes autorisés sont encore réalisés en établissement de santé.
Avec les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) [2007] et son inscription dans le code de la santé publique (2009), l’éducation thérapeutique a obtenu une reconnaissance institutionnelle. Elle est d’ailleurs mentionnée dans la stratégie nationale de santé, “comme un outil majeur de réussite de la prise en charge globale avec une participation entière et éclairée des patients acteurs de leur santé”. En revanche, force est de constater que les rapports et les recommandations produits depuis plus de 10 ans n’ont pas été suivis de mesures conséquentes pour ce qui concerne la formation initiale des professionnels de santé, l’organisation de l’éducation thérapeutique dans les soins de 1er recours et la pérennisation de ses financements.
auteur
Dr REGIS BRESSON

Médecin
Endocrinologie et métabolismes
CH de DOUAI, DECHY
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Vie professionnelle
thématique(s)
Education thérapeutique
Mots-clés