Ischémie mésentérique : l’antibiothérapie par voie orale diminue le risque de nécrose transmurale irréversible

D'après Nuzzo A et al., abstr. OP151, actualisé