L’inhibition d’AXL/GAS6 chez les patientes en rechute platine-résistantes semble une option prometteuse… et peu toxique !

D’après Monk B et al., abstr. LBA59, actualisé