J2 : ce fut calme, mais…