Les inhibiteurs de CDK4/6, ça fonctionne aussi sur les cancers triple-négatifs : la preuve par le trilaciclib

D'après O'Shaughnessy J et al., abstr. PD1-06, actualisé