PD-L1 : entre forts expresseurs et "super-expresseurs", une efficacité variable du pembrolizumab en première ligne thérapeutique

D'après Awad MA et al, abstr. MA04.05, actualisé