Première bonne nouvelle de la CROI 2022 : on va échapper à l’ineffable Saint-Valentin made in US !