Dossier

Place des IRT dans la prise en charge de la sclérose en plaques récurrente en France

Mis en ligne le 31/01/2023

Auteurs : Sous la coordination des Prs Patrick Vermersch et Jérôme de Seze
Propos recueillis par la rédaction de La Lettre du Neurologue

Lire l'article complet (pdf / 365,60 Ko)

La prise en charge de la sclérose en plaques récurrente (SEP-R) dispose de plusieurs options de traitements de fond. Le spectre thérapeutique s'est rapidement élargi ces dernières années et permet ainsi de privilégier le bon traitement de fond pour le bon patient.

Les traitements d'immunosuppression continuent et les traitements de reconstitution immunitaire (immune reconstitution therapy, IRT) font partie des traitements de haute efficacité dans la prise en charge de la SEP-R. L'IRT est capable de retarder la progression de la SEP en l'absence d'immunosuppression continue. Des études récentes, randomisées, de phase III, ont montré que les IRT induisaient des périodes prolongées de rémission de l'activité de la maladie chez une proportion importante de patients. Or, les guidelines locales et internationales actuelles ne donnent pas de recommandations quant à la place des IRT dans la stratégie thérapeutique. Face à la complexification et à la méconnaissance de certains schémas thérapeutiques, il était nécessaire de positionner précisément les IRT.

Mené entre mai et juillet 2022, un consensus par la méthode Delphi, formé de 14 neurologues français spécialisés dans la SEP, a évalué des affirmations cliniques (AC) élaborées par un comité scientifique. Grâce à ces 19 AC, c'est-à-dire des déclarations courtes, relatives à différents aspects de la maladie et de sa prise en charge, le consensus d'experts a fourni, entre autres, des avis pertinents et actualisés sur l'utilisation des IRT dans la prise en charge de la SEP. Les résultats de ce consensus, présentés ici, reflètent l'état des connaissances en 2022.

Profil de l'activité de la SEP

  • SEP-R actives versus très actives
  • Inflammation focale au stade précoce de la SEP-R

Prise en charge de la SEP-R

  • Stratégie thérapeutique : escalade et “haute efficacité d'emblée”
  • “Haute efficacité d'emblée” pour retarder la phase progressive ?
  • Quelle définition d'un traitement de haute efficacité ?

Principales caractéristiques des IRT

  • Absence d'immunosuppression continue
  • Reconstitution immunitaire qualitative
  • Réduction de l'activité de la maladie
  • Comprendre la notion de vacances thérapeutiques

Utilisation optimale des IRT

  • Favoriser l'absence d'activité de la maladie
  • Prolonger l'absence d'activité de la maladie
  • Les IRT : une classe à part des traitements de fond ?

Profil des patients traités par IRT

  • Fertilité et grossesse
  • Mode de vie des patients
  • Une administration adaptée
  • Dès le stade précoce

Récapitulatif du consensus Delphi


RETROUVEZ LE PLEIN ÉCRAN
Place des traitements de reconstitution immunitaire dans la stratégie thérapeutique de la SEP :
revue du consensus d'experts français



Liens d'interêts

P. Vermersch et J. de Seze n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Pr Jérôme DE SEZE

Médecin, Neurologie, Strasbourg, France

Contributions et liens d’intérêts
Mots-clés