Aspects génétiques et moléculaires des syndromes hyperéosinophiles

D’après Jean-Emmanuel Kahn (Paris)