Dossier

Inflammation intestinale et cancer colorectal

Mis en ligne le 19/12/2017

Mis à jour le 29/12/2017

Auteurs : G. Deniziaut, M. Svrcek

  • Les malades atteints de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) présentent un risque accru de développer un cancer colorectal (CCR) comparativement à la population générale. Les mécanismes moléculaires sous-tendant la cancérogenèse colorectale survenant dans un contexte de MICI ne sont pas parfaitement connus. Toutefois, les outils moléculaires récents dits “à haut débit” ont permis de mettre en évidence des particularités propres à ce contexte pathologique par rapport à la cancérogenèse colorectale sporadique. L'inflammation chronique est considérée comme un promoteur du mécanisme de cancérogenèse. Cette inflammation générerait la production de radicaux libres (Reactive Oxygen species [ROS] et Nitrogen Oxygen Species [NOS]) qui, à leur tour, affecteraient la régulation d'un grand nombre de gènes impliqués dans les processus de mutagenèse. Enfin, le microbiote ainsi que la réponse immune, à la fois innée et acquise, interviendraient également dans ce mécanisme d'oncogenèse, notamment par leur rôle dans l'initiation, la régulation et le maintien de l'inflammation chronique.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Gabrielle DENIZIAUT

Hôpitaux universitaires est parisien (AP-HP), hôpital Saint-Antoine, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Magali SVRCEK

Médecin, Anatomie et cytologie pathologiques, Hôpitaux universitaires est parisien (AP-HP), hôpital Saint-Antoine, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Onco-théranostic,
Gastroentérologie,
Oncologie digestif
thématique(s)
Cancer colorectal,
MICI
Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]