Mise au point

Anticoagulation et ablation de la fibrillation atriale

Mis en ligne le

Auteurs : N. Lellouche

Publication numérique en avant-première - l'article est susceptible de modification

  • Chez un patient nécessitant une ablation de la fibrillation atriale (FA), l'anticoagulation est nécessaire 3 semaines avant le geste, quel que soit le score de CHA2DS2-VASc.
  • Juste avant l'intervention, il ne faut pas faire de relais avec l'héparine. Si le patient est sous anti-vitamine K (AVK), réaliser la procédure sous AVK. Si le patient est sous anticoagulant oral direct (AOD), arrêter l'AOD la veille de l'opération et le reprendre le soir même ou le lendemain. Il est aussi possible de faire la procédure sous AOD.
  • Après l'ablation de la FA, 2 mois de traitement anticoagulant efficace sont nécessaires, quel que soit le score de CHA2DS2-VASc.
  • Par la suite, il faut revenir au score de CHA2DS2-VASc pour l'indication des anticoagulants à long terme.
  • Toutefois, le risque d'AVC semble diminué lorsque l'ablation de la FA est réussie.
  • Des études sont en cours pour préciser la stratégie anticoagulante la mieux adaptée dans ce cas.
Liens d'interêts

N. Lellouche déclare avoir des liens d’intérêts avec Bayer, Boehringer et BMS  (présentations orales).

auteur
Pr Nicolas LELLOUCHE

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Hôpital Henri Mondor, AP-HP, Créteil
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Fibrillation
Mots-clés
Notice (8): Undefined variable: report [APP/Plugin/Front/View/Elements/popups.ctp, line 187]