Dossier

La dépression du post-partum : une maladie génétique ?

Mis en ligne le 16/02/2017

Auteurs :

  • La dépression du post-partum est une maladie fréquente, affectant plus de 10 % des femmes dans l'année qui suit l'accouchement.
  • Un antécédent personnel ou familial de dépression du post-partum apparaît comme étant le principal facteur de risque de développer le trouble.
  • La dépression du post-partum est une pathologie multifactorielle. L'héritabilité de la maladie est importante, autour de 50 %.
  • Les études génétiques révèlent qu'un certain nombre de variants génétiques, en particulier des gènes impliqués dans la voie sérotoninergique, sont impliqués dans la dépression du post-partum.
  • Un modèle d'interaction gène-environnement paraît particulièrement pertinent pour expliquer cette maladie complexe.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Sarah TEBEKA

Médecin, Psychiatrie, Hôpital Louis-Mourier, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Caroline DUBERTRET

Médecin, Psychiatrie, Hôpital Louis-Mourier, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Psychiatrie
Mots-clés