Congrès/Réunion

Quelques points forts du Congrès francophone d'allergologie de 2017, Paris, 25-28 avril 2017

Mis en ligne le 11/10/2017

Auteurs : G. Dutau

Recommandé par 1 personne

Le fil rouge du 12e Congrès francophone d'allergologie (CFA) était l'allergie alimentaire. Des nombreuses communications sur ce thème, nous avons retenu les conclusions suivantes :

  • l'adrénaline est le traitement de première ligne de l'anaphylaxie ;
  • il existe un syndrome d'allergie croisée “cannabis-fruits-légumes”, dû à une protéine de transfert lipidique, qui concerne des fruits (pêche, cerise, noisette, agrumes) et des légumes (tomate) mais aussi des céréales, la bière, le latex, le tabac ;
  • les nouveaux édulcorants d'origine végétale sont des allergènes potentiels, en particulier la thaumatine extraite des arilles de Thaumatococcus daniellii ;
  • il existe un syndrome d'allergie alimentaire croisée volaille-poisson ;
  • des allergies nouvelles sont les allergies alimentaires aux feuilles de néverdier (Moringa oleifera), aux graines de courge et à diverses sortes de gommes, comme la gomme de guar, facilitées par l'engouement non démenti pour les “médecines douces ou naturelles” ;
  • le maïs peut être consommé par les patients atteints d'une véritable maladie coeliaque malgré la présence de protéines (zéines) glutenin-like ;
  • l'allergie au blé, de plus en plus fréquente et responsable de symptômes variés (anaphylaxie, urticaire, asthme, eczéma, etc.), affecte des profils de sensibilisation variés ;
  • un nouveau chapitre est en train de s'ouvrir : les risques allergiques de l'entomophagie !
Liens d'interêts

G. Dutau déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
centre(s) d’intérêt
ORL
thématique(s)
Allergie
Mots-clés